Quelles sont les informations à connaître pour organiser des obsèques ?

Publié le : 02 septembre 20214 mins de lecture

Il est vrai que la mort d’un proche n’est jamais facile. La famille doit affronter la situation avec courage. Mais en plus de surmonter le deuil, il est également indispensable d’organiser les obsèques. La plupart du temps, cette étape est confiée à une agence de pompes funèbres. Il faut juste s’assurer à ce qu’elle soit agréée par l’opérateur funéraire. Cependant, deux options s’offrent aux entourages du défunt, soit ils choisissent l’inhumation, soit, ils optent pour la crémation. Peu importe leur choix, selon la loi, un délai de 24 heures au minimum et de 6 jours au maximum est requis entre le décès et les funérailles du défunt. Que faut-il savoir avant d’organiser les obsèques ?

Les démarches administratives

Si l’individu est mort dans son domicile ou dans un autre endroit, la première chose à faire est de faire constater le décès par un docteur. Ce dernier procure un certificat de décès. Ensuite, il faut demander un acte de décès à la mairie. Si le décès s’est passé à l’hôpital, par ailleurs, c’est l’établissement qui donne le certificat.

Normalement, l’acte de décès est à demander à la mairie une journée après l’annonce du décès. La mairie vous demande un livret de famille, une carte d’identité, etc à cette fin. En France, les entreprises de pompes funèbres les plus célèbres réalisent la démarche à la place de la famille du défunt.

Des conseils pour annoncer le décès aux proches

L’annonce du décès aux proches est une phase douloureuse, mais pourtant inévitable. Cela ne doit pas se faire au hasard, cela demande du tact. Pour les personnes les plus proches, il est préférable d’opter pour une discussion en face à face. Annoncer la nouvelle par appel n’est pas si recommandé. Si c’est la seule solution, il s’impose de s’assurer à ce que l’individu n’est pas au volant. Pour les familles éloignées, il est crucial de les envoyer des faireparts de décès.

Les critères à prendre en compte pour choisir une agence de pompes funèbres

Si le défunt n’a pas eu un contrat de prévoyance ou encore de mutuelle obsèques, c’est l’un des proches qui choisit la société de pompes funèbres. Malgré l’affrontement de la situation, il est nécessaire de ne pas opter pour n’importe quelle agence. Il faut prendre le temps de bien comparer les prestations existantes. Il est utile d’évaluer les devis. Cela est simple avec les simulateurs en ligne. Vous pouvez également vous baser sur la technique de bouche à oreille pour faire le bon choix.  

Plan du site