Quel est le prix moyen d’une sépulture ?

Publié le : 02 septembre 20214 mins de lecture

Tout d’abord, le décès d’un proche est un moment difficile en humanité et il n’est pas facile de se préparer à un enterrement. Par contre, les funérailles sont difficiles à planifier et peuvent coûter très cher.

 L’estimation du coût potentiel des funérailles

 Tout d’abord, le coût des funérailles dépend beaucoup du type de monument choisi. Par contre, le coût d’une stèle funéraire n’est pas le même que celui d’un columbarium ou d’un mausolée. Le coût des obsèques est d’environ 4 500 euros. Il est à noter que cela est limité à un service funéraire privé. Cependant, en matière de conformité, certains services doivent respecter les exigences de la facture funéraire. Comme mentionné précédemment, le coût d’un enterrement n’est jamais le même que le taux moyen de crémation. On sait que le tarif moyen de crémation en France en 2017 atteignait parfois 3 609 euros, 1 500 euros à 7 000 euros.

 Le coût de la tombe et ses détails

 Selon l’enquête, le coût des tombes est très élevé. Quant à cela, vous comptez entre 2 000 et 10 000 euros, mais, cela dépend du type de monument funéraire. En revanche, plus de 15 000 euros pour la construction d’un bâtiment plus grand comme un mausolée. Cependant, cette dépense peut être évitée si vous avez déjà des funérailles familiales. D’autre part, vous pouvez également choisir de brûler des cendres. Rétrospectivement, les différentes sépultures peuvent être classées en trois aspects principaux : d’abord, les sépultures au sol : en effet, elle comprend aussi les sépultures et les sépultures cinéraires au sol ainsi, les sépultures au sol du sol commun. Par contre, cette tombe reconstruite est une tombe en ciment en fait, le cercueil n’est pas directement en contact avec le sol.

 Les différents types de funérailles

 En général, il existe deux types de funérailles en France. En outre, un bain de cadavre est également disponible, un enterrement. Il est à noter que dans certains pays comme les États-Unis, les morts peuvent être ressuscités. Ainsi, cette méthode de liquéfaction nécessite la mise en place d’un bain chimique et chauffé pour se solidifier. La crémation, quant à elle, est la crémation des morts avec un four de crémation spécial. En effet, dès la crémation terminée, les cendres sont déposées au cimetière et rendues à la famille. D’autre part, les cendres peuvent également être dispersées dans des grottes. De plus, il peut se propager dans la mer ou dans les montagnes. Dans ce dernier cas, il faut s’assurer qu’il ne se propage pas dans les rues ou dans les lieux publics.

 

Plan du site